Photo : Soazig de la Moissonnière

Le succès du théâtre à Pau se confirme saison après saison. Les grands textes, les grands noms, les grands personnages sont toujours aussi populaires et rassemblent un très large public. Pour notre grand plaisir, le théâtre Saint-Louis résonnera plus souvent encore cette année. Vingt six levers de rideau et quatre rendez-vous cinématographiques en partenariat avec Accès)s( et le Méliès. Un voyage dans un répertoire classique et de nouveautés, qui nous conduira de Montaigne à Henry Miller, de Marivaux à Edmond Rostand, de Goldoni à Courteline. Des découvertes pour petits et grands. Sous plusieurs formes. Avec des « seuls en scène » proposés par Frédéric Mitterrand, Gilles Cohen et Denis Lavant. Avec du théâtre musical dédié au jeune public et aux familles. Nous poursuivons notre volonté de rendre le théâtre toujours plus accessible.  « Les enfants du paradis », l’opération qui permet à de très nombreux collégiens et lycéens d’assister, souvent pour la première fois, à une représentation se poursuivra. Nous y ajoutons cette année une nouvelle offre : « Un soir au balcon », en partenariat avec les MJC et les centres sociaux de notre ville.  Chaque soir, quarante personnes pourront ainsi  profiter d’un fauteuil au balcon pour une participation symbolique. Nous souhaitons enfin offrir une chance aux nouveaux talents, aux futurs grands noms en ouvrant à des jeunes acteurs la scène du théâtre Saint-Louis et la possibilité de se produire pour la première fois. Cette programmation, imaginée par Juliette Deschamps, est une nouvelle promesse de vivre des moments d’émotion partagée. Bonne saison à toutes et tous.
François Bayrou
Maire de Pau et Président de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées


Cette quatrième saison que j’ai l’honneur de programmer est un manifeste pour un théâtre à la fois intelligent et accessible. Et divertissant, aussi, bien sûr ! Intelligent, parce qu’il est un art : le théâtre a quelque chose à nous dire, à nous raconter du monde qui nous entoure et par conséquent, de nous-mêmes. Il nous parle de notre grandeur et de notre misère, de notre héroïsme et de notre petit ordinaire. Il nous le raconte, mais avec technique, avec passion, avec art. Le théâtre, c’est un métier, et une grâce. La grâce d’une voix, d’une langue, d’un propos, la grâce d’une image qui surgit et vous bouleverse le temps d’un soir qu’on pensait comme les autres. Et c’est cette grâce qui le rend accessible. À tous. Le succès des trois saisons passées, les salles combles, les sourires, nous confirment que ce chemin est le bon. Et que le théâtre Saint-Louis va continuer d’accueillir encore plus de passionnés, de novices de tous âges. Et puis, quelques égarés qui poussent la porte du grand théâtre, intimidés, inquiets de ne pas être à la hauteur d’un spectacle qui en réalité les salue et leur tire sa révérence. Soyez les bienvenus. Mais prenez garde : vous n’êtes pas à l’abri d’un coup de foudre.
Juliette Deschamps