Théâtre Saint-Louis
Jeudi 26 avril 2018 à 20h
Vendredi 27 avril 2018 à 20h

Mise en scène MICHEL FAU
Avec Michel Fau et Antoine Kahan
Piano Mathieu El Fassi / Accordéon Laurent Derache / Violoncelle Lionel Allemand

«  Arthur Rimbaud disait : « Rien n’est beau que le faux, le faux seul est aimable. » Une certaine théâtralité factice me fascine, me fait rire et m’inquiète. Je veux continuer mon travail sur le travestissement et sur la voix transformée, par des chemins différents. C’est pourquoi, et en compagnie du charismatique Antoine Kahan, je vais tenter d’incarner la vérité de l’artifice…
À partir de chansons inédites de Michel Rivgauche et d’autres, sur des musiques mélancoliques et raffinées de Jean-Pierre  Stora, j’ai demandé à Christian Siméon d’inventer un conte maléfique et pathétique : l’étrange histoire d’une vieille dame dévastée par la vie, seule dans une chambre d’hôtel en bord de mer, qui propose à un joli groom agaçant un contrat funèbre et délicat.
Cela ressemble à une vertigineuse mise en abyme des clichés humains, mais c’est aussi un hommage décalé et poignant à la grande chanson française. « Ma vie visible ne fut que feintes bien masquées » disait Jean Genet…  »
Michel Fau

«  Après son «  Récital emphatique  » devenu culte, Michel Fau incarne une nouvelle diva flamboyante et névrosée.  »