Photo : Vincent PONTET

Mardi 26 et mercredi 27 mars 2019 à 20h
Théâtre Saint-Louis

Se sentant en disgrâce, le grand vizir Acomat conspire pour que le frère d’Amurat, Bajazet, devienne sultan. Il imagine une rencontre entre ce dernier et Roxane afin qu’elle tombe amoureuse et qu’il accède au titre. Or, la princesse Atalide qui lui sert d’intermédiaire et Bajazet s’aiment en secret…

«  Bajazet est l’une des pièces les moins jouées de Racine. Pourtant s’entremêlent tous ses thèmes privilégiés, réunis et scrutés, deux fantasmes extraordinairement imbriqués, plus que dans n’importe quelle autre de ses pièces. Celui du pouvoir qui, porté par un être absent dont le retour est incertain, s’en trouve décuplé. Et celui du gynécée, lieu du fantasme le plus absolu. Dans cet antre de l’intime féminin où se concentrent les fantasmes, entièrement coupé de l’extérieur et parfait opposé d’une caisse de résonance, l’homme ne pénètre que par effraction ou par stratagème. Un univers où, plus qu’ailleurs, l’homme est l’étrange étranger de la femme et inversement.  »  Éric Ruf

Une tragédie aux liaisons dangereuses dans laquelle s’enlacent amour et pouvoir politique. Par la la prestigieuse troupe de la Comédie-Française.

De Jean Racine
Tragédie en cinq actes et en vers (1672)
Durée du spectacle  : 2h15 sans entracte


Mise en scène et scénographie : Éric Ruf
Costumes : Renato Bianchi
Lumières : Franck Thévenon
Son : Dominique Bataille
Maquillages et coiffures : Catherine Bloquère
Collaboration artistique : Claude Mathieu
Avec
Claude Mathieu : Zatime
Alexandre Pavloff : Acomat
Clotilde de Bayser : Roxane
Christian Gonon :Osmin
Elise Lhomeau : Atalide
Birane Ba :Bajazet

et

Juliette Damy : Zaïre
Production Théâtre du Vieux-Colombier / Comédie-Française

Equipe technique du Théâtre du Vieux-Colombier
Sylvain Larquier, régisseur scène
David Olszewski, régisseur lumière et son
Véronique Grand, habilleuse
Catherine Bloquère, maquilleuse

Marie Duliscouët, administratrice de tournée

© Photo : Vincent PONTET / coll. Comédie-Française


Le rebond : Racine en Orient : Bajazet, ou « la Cour de France turbanisée » ?
Par Lise Forment, Maîtresse de conférences en littérature française du XVIIe siècle à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Ces deux conférences, publiques et gratuites, auront lieu en Salle des mariages (Hôtel de ville) les mardi 26 et mercredi 27 mars à 19h.